jeudi 8 mai 2008

Noix de lavage

Le Sapindus Mukorossi est un arbre à savon aux fleurs jaunes qui pousse au Cachemire sur les contreforts de l'Himalaya.

La coquille de ses fruits est imprégnée de « saponine », savon naturel qui, au simple contact de l'eau, se dissout pour libérer un savon puissant.
Il remplace les lessives et autres détergents industriels.

Les noix de lavage proviennent d'arbres de la famille des « Sapindus » dont il existe une dizaine d'espèces.
Les arbres peuvent mesurer jusqu'à 15 mètres de haut et commencent à porter des fruits au bout d'une dizaine d'années. Ils sont productifs pendant environ 90 ans.

A maturité, les noix devenues jaunes et collantes sont récoltées et mises à sécher. La récolte se fait de mi-septembre à mi-décembre.
Devenues brunes en séchant, elles sont coupées en deux et dénoyautées manuellement.
Le noyau n'est pas utilisé car seule la coque contient la saponine. Elle peut être plantée et est souvent utilisée dans la fabrication de bijoux artisanaux (colliers, bracelets).

Les noix de lavage sont naturelles, écologiques et ne nécessitent aucune transformation industrielle.L'utilisation des noix convient pour tous lavages en machine (lave-linge, lave-vaisselle) et lavage manuel, tant pour le linge blanc, le linge couleur et les tissus délicats.Les noix de lavage ne sont pas agressives et respectent le linge comme les peaux les plus sensibles ou allergiques.

Les coquilles permettent de multiples applications : shampooing, détergent naturel, produit phytosanitaire, etc...

Enfin, les eaux usées peuvent servir à arroser les plantes ou à laver des surfaces. De plus, la forte teneur des noix en saponine les rend utilisables plusieurs fois de suite pour une plus grande longévité de votre sac.Pour un coût environ de 13,90€ en magasin bio, le sac m'a duré un an pour laver le linge de 2 personnes, autant dire qu'en plus, c'est très économique et très écologique.

Utilisation

  1. Pour une lessive écologique, remplir un des petits sac de coton (fourni avec les noix) de 5 à 7 moitiés de coques, le fermer et le placer directement dans le tambour de la machine à laver (dans le panier à couverts pour le lave-vaisselle).
  2. Faire démarrer la machine comme à votre habitude avec ou sans prélavage.

1 commentaires:

Chris a dit…

J'ai travaillé dans un magasin bio et il paraît que c'est pas si écologique que ça, ils l'ont même écrit dans un grand magazine de comparaison des produits. J'ai été déçu moi qui voulait men acheter...