mardi 19 mai 2009

On confond facilement l'amour de la vérité et l'amour de sa propre vérité c'est à dire l'amour propre, réducteur de vérité.

Pierre Dehaye
 

1 commentaires:

le fou a dit…

oui je suis plutot d'accord avec ca...

L'amour libère de l'enfermement ou nous enferme parfois sans aucune liberté.